Malgré ses simagrées incantatoires d’un autre age et une série de prières qu’une armée de bigots décérébrés ont récitées, voire brêlées comme une horde de moutons, Paula White, la con-seillère spirituelle du président sortant qui ne veut pas sortir n’a pas réussi à empêcher l’élection de Joe Biden.

Elle est pourtant suivie par une meute de grenouilles de bénitier qui ont voté Trump sur conseil de leur curé,prêtre, pasteur (rayez la mention inutile ; à mon avis, elles le sont toutes) qui leur promet, en cas de désobéissance, une longue agonie dans les flammes de l’enfer. Elle est également aidée par le consentement muet du Vatican qui tolère ces pathétiques mascarades.

Malgré cela, la sorcière présidentielle n’a pu empêcher l’inévitable ! (c’est un peu raccourci, mais en gros. c’est ça)

La sentence ne s’est pas fait attendre et Donald Moumoute a aussitôt congédié la grande inquisitrice qui fanatise les foules et donne une piètre image de la démocratie.

Il l’a aussitôt remplacée par notre sorcière nationale, Élizabeth Teissier. Elle n’est certes pas prédicatrice, mais prédictrice. Ses compétences ne sont plus à remettre en cause puisqu’elle avait vu un bel avenir à DSK à partir de 2011, laissé suggérer un succès de l’équipe de Domenech pour l’Euro 2008, mais son coup de maître reste la prévision de la découverte d’un remède contre le Sida pour 1988. Enfin, elle laisse entendre, ce qui lui permet, lorsque sa presque prévision ne se réalise pas, d’effectuer un repli stratégique. En clair, les prédictions de Madame Teissier sont aussi fiables qu’une réponse de normand. Précisons que sur l’illustration de notre article, ce n’est pas madame Teissier, on n’a pas assez d’argent pour un procès.

À mon avis, Trump va revenir en 2024. La position de la théière de Russel entre Mars et la lune est favorable au type avec la moumoute St. Maclou!