Roger* D vient de sortir de garde à vue. Suite à une action conjointe de la SPA et de l’association des amoureux des poilus, une plainte a été déposée contre lui. En effet, au mois de Juin, Roger promène son chien à DOUAUMONT. Ce dernier se soulage sur la tombe d’un soldat. Roger, un peu taré dans sa tête et patriote plus que de raison décide de punir son chien en l’enfermant et en ne lui donnant que de l’eau pendant un mois. Le chien vient de promettre qu’il ne recommencerait plus.