Ne pouvant plus se déplacer sur les plateaux télé pour donner des interviews, nos politiciens se sont repliés sur la visioconférence.

Le problème, c’est que nombre d’entre-eux ne maîtrisent pas les nouvelles technologies. C’est la cas par exemple de Gérard Collomb qui, pensant que son micro était éteint, a insulté Myriam Picot, maire du 7ème arrondissement, avec qui il était en contact.

Soucieux de leur image, nos politiciens ont pris soin de soigner l’arrière-plan qu’ils allaient montrer lors de ces visioconférences. Ainsi, nous avons pu nous extasier devant cette insolite collection de truelles que nous a présenté Valérie Pécresse lors de ses différentes interventions.

Elle a reçu ce soir un appel d’un éditeur, un certain monsieur Brochant, qui désirait l’inviter ce mercredi à un dîner, afin de parler de sa passion pour cet outil.

Nous ne savons pas encore si elle a accepté l’invitation. Mais François Pignon, qui est également convié à ce dîner, nous racontera !