Gaëtan Tacule n’oubliera jamais son séjour à Washington. Ce sympathique meusien en vacances aux États-Unis a été victime d’un enchainement de circonstances insolites.

Alors qu’il visitait la ville, vétu simplement du costume traditionnel de son village, il a été entrainé par une foule jusqu’aux portes du Capitole. 5 excités l’ont même entrainé à l’intérieur du batiment. Pris en photo par les journalistes locaux, il a fait la une des journaux du monde entier, devenant le symbole de la résitance des vrais américains de souche se battant contre l’invasion de la gériartrie islamo-gauchiste à la maison blanche.

Voilà l’unique vérité du cliché sur lequel les journalistes ont raconté tant d’inepties.