On a évité un drame de justesse, au lycée J.M. Aulas du quartier nord de Marseille. Dans le cadre d’un cours sur la liberté d’expression, un professeur a montré à ses élèves une caricature du prophète local, Jul.

Su un fan de ce saint homme avait été dans la classe, nul doute qu’il aurait lancé sur les réseaux sociaux ,une fatwa contre le professeur et qu’un abruti du virage sud du stade olympique, aurait exécuté la sentence, condamnant cette caricature. Il aurait été ensuite rejoindre ses potes supporters, pour aller fabriquer un mannequin à l’effigie de Valbuena, qu’ils pourront pendre lors du retour du joueur concerné dans leur stade de merde.

Mais chacun sait qu’un fan de Jul ne met jamais les pieds dans une école. Le drame a été évité.