Largement critiqué pour son manque de réaction officielle suite au décès tragique de Georges Flyod, le président américain se devait de réagir. Il est vrai que ces émeutes risque d’être un frein à sa réélection dans 5 mois, lui qui avait été accusé de ménager la chèvre et le choux lors des violences de Charlottesville de 2017. Il avait condamner les actes violents de deux cotés, semblant renvoyer dos-à-dos les suprémacistes et les antiracistes.

Fidèle à son numéro d’équilibriste, il vient de publier un nouveau tweet, qui tente d’apaiser les passions, un argument censé calmer les émeutiers.

« chaque noir assassiné, c’est toujours ça que le coronavirus n’aura pas! » a-t-il écrit sur son compte, rappelant au passage que la population noire américaine est la plus touchée par le Covid-19.

Les réactions à ce message ne devraient pas tarder. Il n’est pas sûr que celui-ci fasse revenir le calme.