Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Si ce vieil adage est valable pour le commun des mortel, il peut également s’appliquer aux grands de ce monde, ceux qui dirigent où aspirent aux plus hautes fonction.

Marine Le Pen vient de l’apprendre à ses dépends. Elle qui a toujours été contre les régularisations des sans-papiers, vient de se retrouver dans une situation des plus embarrassante que nous ne préciserons pas ici.

Du coup, comme elle l’avait précédemment fait avec son père, elle a également viré sa cuti et réclame une régularisation urgente de toutes les personnes sans-papiers.. en commençant par elle!