Les internautes ont véhémentement commenté la communication pour le moins hasardeuse du directeur de Sanofi. Ce dernier a pratiquement laissé entendre que les américains auraient la priorité en cas de découverte d’un vaccin contre le Covid-19.

Une déclaration qui a fait également réagir le président français :

« Le vaccin doit être accessible le plus rapidement possible et disponible pour tous rapidement », a-t-il déclaré.

Évidemment, les pages populistes ont décrété un boycott immédiat des produits de Sanofi et ce, malgré une tentative de rétropédalage des communicants du laboratoire.

Finalement, pour faire baisser la pression, le groupe a déclaré que seuls les américains blancs auront le privilège de bénéficier du vaccin avant les français.

On est rassuré !