Un nouveau drame mettant en cause la police vient de se dérouler ce matin ,mettant en cause la police. Le chanteur Renaud se serait fait tabasser par quatre policiers, alors qu’il se rendait dans son studio d’enregistrement. Heureusement pour le chanteur, une caméra de surveillance a filmé la scène, mettant en doute la version que les policiers ont rédigée dans leur rapport. Selon ces derniers, ils étaient en état de légitime défense, puisque Renaud les aurait menacé et aurait même tenté de leur faire du mal en entonnant les première strophes de sa chanson sur le coronavirus.

Selon un voisin qui aurait assisté à la scène, Renaud était noir, et même complètement noir avant d’entrer dans le studio. C’est pourquoi la thèse de l’attentat raciste pourrait être retenue.

Pour leur défense, les policiers prétendent seulement avoir voulu empêcher le chanteur énervant d’enregistrer une nouvelle version de « Coronavirus, connard de virus ». Ils évoquent un acte courageux pour le bien de l’humanité

Renaud quant à lui, a tiré les conséquences de cet agression. Il ne se rendra désormais dans son studio, que armé de son splendide fusil anti-cons.