Un danger plus grand que la COVID nous menace. Un autre genre de deuxième vague risque fort de nous submerger. Renaud a peur que le gouvernement ordonne un reconfinement. Il craint de ne plus pouvoir se rendre à son bistrot préféré siroter ses vittel-fraise.

Il a donc, dans un communiqué menacé de refaire une nouvelle chanson, si le gouvernement venait à ordonner un reconfinement total. Cette menace risque de donner le coup de grâce à tous ceux qui n’ont pas eu la bonne idée de se défoncer les tympans aux tisonniers lors de la première écoute de « Coronavirus, connard de virus ».

Alors espérons que le gouvernement, qui a pour principe de ne pas céder aux revendications terroristes, fera exception à cette règle, car personne ne sera épargné par ce genre de deuxième vague.