Pour des raisons écologiques et économique la France vient de prendre une décision importante.

En Chine, le test anal pour détecter la présence du virus du Covid-19 est devenu la norme. Afin d’éviter la catastrophe écologiques de plusieurs milliards de goupillons, l’état Français a décidé de les récupérer pour les recycler et les utiliser pour les tests naseaux français.