La crise du coronavirus semble rendre les gens fous; Entre les égoistes dégénérés qui stockent des tonnes de pâtes, ceux qui remplissent la cave de rouleaux de papier-toilette et les fous de toutes religions qui profitent du fléau pour relancer leurs messages d’un autre age ou abrutir les gens plus radicalement que ne le fait TPMP, on peut dire qu’on est cernés.

Cette crise fait également ressortir l’arrogance des quidams. comptons parmi eux ceux qui applaudissent le personnel de santé alors qu’ils ont achetés des boites de masques inutiles ou encore les inconscients qui continuent à sortir dans le style « même pas peur » mais sans l’option « Cerveau on« .

Las de devoir remplir et présenter à tout bout de champ des dérogations de déplacement, un certain Antone-Ernest Poivrière a décidé de narguer les forces de l’ordre et en général tout ce système avillissant qui l’oblige à adopter le comportement de Mr. Tout-leMonde. Il a imprimé toutes ces dérogations sur du papier-hygiénique.

il arbore un sourire provocateur et suffisant, lorsqu’il montre fièrement ces signes extérieurs de richesse, qui sucitent envies et jalousies chez les agents qui le controlent. Il faut dire que le désir de rendre les autres envieux reste l’apanage de ceux qui manquent de talent.