La nouvelle loi qui exige le floutage des policiers dans les vidéos de particuliers et même de journalistes, est également valable pour les membres des services secrets, et même pour les gardes du corps déguisés en policier pour tabasser du manifestant.

C’est pour cette raison que le visage d’Hubert Bonisseur de la Bath sera flouté dans le volume trois des aventures d’OSS 117, à paraître prochainement.

A bien y réfléchir, l’anonymité est plutôt un avantage pour un agent secret dans l’exercice de sa profession. Hubert Bonisseur n’est pas aussi stupide que son homologue anglais, qui n’a de cesse de répéter son vrai nom à tout bout de champ, en martelant même son patronyme. Au contraire de Bond, James Bond, Hubert prend un pseudonyme quand il part en mission.

Le floutage de son visage lui permettra de mener à bien ses prochaines missions, sans être dérangé par une fratrie de chinois de Chine, qui n’a de cesse de lui faire payer un malheureux accident arrivé à gschat…Gchtatt… chgatd…..en Suisse.

Sur une idée de Gottfried von-der Brühe