N’importe qui pouvait s’en rendre compte, ce deuxième confinement est nettement moins respecté que le premier.

Depuis quelques jours, les contrôles de gendarmerie et de police se multiplient mais ce n’est pas suffisant au regard d’Emmanuel Macron.

Pour éviter les abus et les sorties non nécessaires, le gouvernement vient de décider de rendre les attestation de déplacements payantes.

Au prix de 0,99€ l’attestation, le gouvernement entend bien réduire le nombre de déplacements, en particulier chez les plus modestes.

Ce sont, en effet, ces derniers qui respectent le moins ce confinement.

Jean Castex a même précisé :

« Les pauvres n’ont qu’à faire moins de repas, ça évitera qu’ils ne grossissent trop ces connards »