La crise du coronavirus peut avoir des effets positifs sur le comportement des français.

L’obligation de porter un masque est l’occasion pour nombre d’entre-eux de découvrir le monde fascinant et inexploré de l’hygiène bucco-dentaire.

Dés les premières heures de port de cet accessoire cachant le nez et la bouche, le besoin de s’intéresser à l’obtention d’une haleine fraîche est devenu primordial.

En quelques jours, de nombreux candidats se sont déclarés au « Rendez-vous en terre inconnue » au pays de la pâte-à-dent.

Les tutoriels Youtoube montrant la marche à suivre pour se brosser les dents et lutter ainsi contre le pourrissement de ces dernières ont été consultés des millions de fois en 48 heures.

Certaines grandes-surfaces ont annoncé des ruptures de stock aux rayons des brosses à dent qui auraient été vidés en quelques jours. Des internautes avisés soupçonnent ces commerces de posséder des stocks secrets qu’il ne mettront à la disposition des usagers une fois que la demande aura atteint un pic record, permettant d’augmenter les prix et de faire ainsi de substantiellesbénéfices.

Cependant, si vous n’êtes pas équipé, de nombreux tutoriels vous montreront comment fabriquer votre propre brosse, à l’aide d’une spatule en bouis et d’une vieille brosse WC.

Sur une idée de Gottfried von der-Brühe