Jusqu’au bout dans la provocation, Benjamin Griveaux se moque du Français de base.

Il vient de partager une photo de son cannelloni en déclarant : « Si vous me voulez, venez me chercher »