L’info vient de tomber. Ce n’est pas par conscience professionnelle que les profs ont décidé de reprendre les cours mais bien suite à une pénurie de fraises.