Le respect des précautions sanitaires dues à la crise du coronavirus peut créer des situations ambiguës.

Lilou Bouillavatfils, une mère de famille de Dunkerque l’a appris à ses dépends. Le soucis de protection contre une éventuelle contagion au Covid-19 la pousse à porter son masque toute la journée, même dans les moments intimes.

Ce samedi, rentrant du Leclerc, où elle a du faire la queue pour acheter du picon et du PQ, elle a Lilou a été prise d’une irrésistible envie de « bouillave ». Elle s’est précipité sur un être chétif qu’elle croyait être son fils. Mais ce jeune homme, dont une partie du visage était cachée derrière un masque, était en fait le petit ami de sa fille, qui esr la seule personne de la famille qui s’autorise de occasionnellement des aventures extra-familiales. La mère de famille ne s’en est aperçu qu’après le coït, quand le masque glissa du visage de son partenaire.

Évidemment, le reste de la famille est jaloux, et la fille de Lilou a du promettre de rompre avec son petit-ami, afin d’éviter que son père et son frère ne cesse toute relation sexuelle avec elle.