Grand chamboulement à Nancy : la gauche revient au pouvoir au terme du deuxième tour des municipales. Mathieu Klein, le candidat socialiste bat le maire sortant,Laurent Hénart. Ce fut une grande surprise pour beaucoup de Nancéiens ont découvert par l’occasion qu’il existait encore des socialistes dans le Grand Est.

Laurent Hénard, qui exerçait la fonction de maire depuis 2014, est le président du Mouvement radical, un parti difficile à situer sur l’échiquier politique, même si certains experts affirment qu’il se situe non loin de l’extrême gauche de la droite du centre droit.

Voulant marquer le coup de ce retour aux affaires nancéiennes depuis la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, la nouvelle mairie a décidé de déboulonner la statue de Stanislas trônant sur la place du même nom et de la remplacer par un bronze à l’effigie d’un socialiste célèbre.

Bien que le duc de Lorraine ait été en son temps, l’instigateur de nombreuses avancées sociales dans la cité lorraine, la municipalité estime que le duc représente une image aristocratique et un statut de nanti peu compatible avec la nouvelle image que la mairie tente de véhiculer.

Une statue de Jack Lang trône désormais au centre de la place de Nancy, même si certains rageux prétendent que l’œuvre nouvellement installée représente une autre célébrité que le créateur de la fête de la musique.

Comment vont réagir les habitants? Génération identitaire a déjà condamner cet acte malveillant commis par une bande d »islamo-collabo-socialogauchiasses qui veulent grandremplacer l’histoire de France. Les commerçants de la place condamnent également cette initiative qui selon eux, risque de faire fuir les touristes. Eric Zemmour ne devrait pas tarder à s’emparer également de l’affaire !