Un sacré coup de filet pour la Police de Nancy.

Inquiète depuis plusieurs mois concernant un marché parallèle de confiseries, elle a réussi, grâce à un indic, à remonter la piste du trafic.

Dealers de sucres (ça marche aussi pour les labos d’homéopathie…) vos jours sont comptés !