Lassés par la chaleur écrasante du fort de Brégançon, les Macron désiraient passer leurs vacances d’été dans un lieu plus frais, mais également moins accessibles aux paparazzis qui avaient gâché la saison estivale du couple Trierweiler/Hollande bien qu’aucun scooter ne se trouvait sur le site.

Finalement, c’est vers un autre lieu chargé d’histoire que le couple présidentiel passera ses vacances à partir de la semaine prochaine. Il poseront leurs valises et la bouée canard de Brigitte au fort de Douaumont, une place forte construite entre 1884 et 1886 et un des lieux emblématiques de la bataille de Verdun.

Des maçons sont déjà à l’œuvre pour construire une réplique de la piscine qu’ils ont faite construire en 2018 au fort de Brégançon.

Le fort sied bien au président, puisqu’il renferme une tourelle de type « galopin », conçue comme Brigitte en 1907.

Et d’ici que les paparazzis repèrent le site dans cette région non couverte par les GPS, et osent s’aventurer dans ce pays sauvage, les vacances seront finies.