Même si elle est restée très discrète depuis l’annonce de la défaite de Trump aux élections américaine, la présidente du RN ne se réjouit sûrement pas de la défaite du président à la moumoute St. Maclou.

On se rappelle qu’elle avait été une des premières à féliciter Donald lors de son élection en 2016.

Des élus du RN n’ont eux, pas manqué d’exprimer des doutes sur la légitimité du scrutin américain (souce : La voix de l’Est, entre autres).

Connaissant la lenteur de l’administration judiciaire française, Marine Le Pen a d’ores et déjà déposé un recours pour dénoncer une fraude lors du scrutin français de 2022.

« Vu la lenteur de la justice en France, il faut s’y prendre dés maintenant » a t-elle déclaré au micro de France Infaux.

Si suite à un malentendu, elle venait à gagner l’élection, il sera toujours temps de retirer son recours, puisque le victoire à un scrutin rend aveugle. De ce fait, on a jamais vu un vainqueur constater une fraude.

Est-ce que les leaders des autres partis politiques vont lui emboîter le pas. Un bookmaker connu nous a conseillé en off de mettre une pièce sur le candidat de gauche, quel qu’il soit.