Toujours à l’affut comme un chien de chasseur, Manuel Valls vient de contacter la reine d’Angleterre pour prendre la place de Boris Johnson, si celui-ci venait à décéder du coronavirus.

Sa veste craquant de tous cotés, Manu retourne son pantalon et continue son odyssée à la recherche du poste perdu.

“Quoi qu’il arrive, je resterai à Barcelone” avait pourtant déclaré la girouette peu avant sa déculottée mémorable aux municipales. Pourtant, peu après, il lorgnait de nouveau du coté du gouvernement francais : « Si le pays a besoin de lui, s’il peut aider, explique-t-il, il sera là. »

Mais la mauvaise passe que subit le premier ministre britannique donnes des idées à notre Manu, qui rêve de prendre sa place. Il aurait déjà contacté la reine d’Angleterre dans ce sens, lui expliquant qu’il était même prêt à adopter une crinière hirsute grotesque.

Boris Johnson est également connu pour ses gaffes à répétition. C’est principalement pour cette raison que Manu pense être le successeur idéal du ministre !