On reste sans mots devant l’ampleur des dégâts…