Le torchon brûlé entre le président français et son homologue turc. Après les propos d’Emmanuel Macron sur le « séparatisme islamiste » et la nécessité de « structurer l’islam » en France, Recep Tayyip Erdogan a répondu avec virulence, en se demandant en conseillant à son homologue d’aller « d’abord faire des examens de santé mentale! »

L’Elysée a très vite répondu ences termes:

L’outrance et la grossièreté ne sont pas une méthode. (…) Nous exigeons d’Erdogan qu’il change le cours de sa politique car elle est dangereuse à tous points de vue. Nous n’entrons pas dans des polémiques inutiles et n’acceptons pas les insultes »

La présidence française, a également annoncé le rappel de son ambassadeur à Ankara pour consultation. Mais ce matin, elle proférait une nouvelle menace envers la présidence turc.

Emmanuel Macron est décidé à nommer Sibeth Ndiaye ambassadrice de France en Turquie à vie, si le président Erdogan ne présentait pas rapidement ses excuses.

Une menace qui pourrait à elle seule pourrait faire plier l’homme for d’Ankara!