La crise sanitaire majeure qui frappe le pays aura permis au moins aux institutions d’innover pour le meilleur et parfois le pire.

Dans le Grand-Est pour limiter un encombrement des services funéraires, plusieurs EHPAD vont proposer d’empailler nos anciens.

Cette solution permettra aux familles ne pouvant se déplacer de rendre une dernière fois à leurs personnes disparus, d’empêcher les corps de trop se dégrader et bien sûr d’éviter un afflux au crematorium.

Dans l’attente, les vieux empaillés seront placés dans les salles d’activités pour apporter un semblant de vie aux établissements.