Cette fois-ci, l’intense lobbying ainsi que la publication d’échanges par SMS avec le président ne permettra pas au Puy du Fou de rester ouvert pendant que les concurrents sont contraints à la fermeture.

Toutes proportions gardées, on est au même niveau que celui qui rempli ses armoires de pâtes et de PQ, même si ça devait manquer aux autres. La recherche de prérogatives exceptionnelles et de position influente est l’apanage des égoïstes.

C’est pour cela que les dirigeants de ce parc de loisir très décrié par des historiens sérieux ont décidé d’ouvrir un stand de merguez à l’entrée du complexe, espérant ainsi justifier la vente de produits alimentaires pour rester ouvert.

Pas sûr que les merguez soient du goût de tous les visiteurs.