Vive l’eugénisme…