Pierre Hurmic, nouvellement élu maire de Bordeaux a déjà fait son premier Buzz. L’élu écologiste a annoncé ce week-end qu’il n’y aurait pas, sur les place de la ville, de sapins de noël , même si c’est de Noël Mamère. Il ne désire pas exposer d’arbres morts, à-t-il déclaré.

Beaucoup raillée, cette décision a fait le tour des réseaux sociaux. Les journaux parodiques s’en sont donnés à cœur joie, lui demandant si il va profiter de l’occasion pour arrêter la langue de bois.

Mais toujours motivé par la défense des végétaux et de leurs produit, le Maire de Bordeaux envisage d’interdire les mauvais traitements que les paysans locaux infligent aux raisins:

« Chaque automne, des tonnes de grappes sont coupées et pressées pour des raisons principalement mercantiles. Il faut mettre fin à ces mauvais traitements et ces tortures inutiles » a déclaré l’élu.

Cette décision, si elle est confirmée risque de provoquer la colère des vignerons, mais également des consommateurs, C’est toute une filière qui pourrait payer les conséquences de cette politique de protection des végétaux. Le prestige même de la France dans le monde pourrait en être fortement influencé. Mais on aurait pu se douter que les verts n’aiment pas le rouge.