Afin d’éviter les tensions liées au confinement et aux privations de liberté, le gouvernement a urgemment décidé d’interdire la fête du premier avril !

Aujourd’hui vous pourrez donc croire tout ce que vous voyez.

Une liberté encore détruite par Macron et ses sbires.