Verdun, 2020.

Une polémique enfle dans les associations des anciens combattants.

La ville de Verdun se vante d’avoir eu la plus belle guerre du monde, la plus sanglante et la plus masculine.

Cette affirmation fait rager les historiens et spécialiste de la seconde Guerre mondiale : « Nous au moins, nos soldats n’étaient pas des gros pouilleux » commente la Ligue des Amis du Général De Gaulle.