Nouveau coup dur pour le professeur Didier Raoult, une nouvelle étude vient ébranler de nouveau ses théories.

Quelques jours seulement après les conclusions parues dans le « Lancet », qui remettent en question la prescription d’hydroxychloroquine pour lutter contre la Covid-19, un rapport publié dans la très sérieuse revue médicale «  The équarrisseur » arrive à la conclusion suivante :

La prise de chloroquine augmenterait Le nombre de décès dus à la prise de chloroquine

Cette étude menée conjointement par le docteur Hannibal Lecter et le marabout « Deufisel » porte sur 14000 patients répartis en quatre groupes distincts ;

  • un groupe traité avec de la chloroquine
  • un groupe traité avec des Choco Pops bio
  • un groupe traité avec du glyphosate
  • un groupe traité de foireux par le professeur Raoult

Les résultats sont sans appel vu que les numéros de téléphone n’ont pas été échangés.

Le nombre de décès dus à la prise de chloroquine est plus élevé dans le premier groupe, pourtant traité avec ce produit.

On ne constate aucun décès dû à une surdose d’hydroxychloroquine dans le groupe qui prenait des Choco Pops.

Tous les patients du troisième groupe qui prenaient du glyphosate sont décédés, mais de mort naturelle selon le docteur Lecter, détaché par les laboratoires Monsanto et qui a autopsié tous les corps dans sa cuisine.

Tous les patients traités de foireux sont décédés d’un suicide collectif après que le professeur Raoult a vociféré les insultes susdites et fait parvenir aux membres du groupe des CD de Jul.

Le docteur Philippe Douste-Blazy conteste le résultat pourtant probant de cette étude, puisqu’elle ne mentionne ni l’age du capitaine, ni les mensurations de l’assistante du marabout « Deufisel »

Christian Estrosi et Ségolène Royal n’ont pas encore réagi à cette étude, car occupés à effacer 25000 tweets de leurs comptes respectifs.

Le docteur Raoult va être condamné par la conventions sur les armes inhumaines pour avoir envoyé des CD de Jul.