Alors que 3 milliards de terriens sont confinés pour tenter d’enrayer la pandémie , d’autres profitent de la panique pour assouvir des ambitions territoriales.

Le leader nord-coréen Kim Jong-Un qui lorgnait sur l’Alsace afin de faire main-basse sur la recette du Kugelhopf vient d’ordonner de parachuter ses troupes d’élites sur Strasbourg.

Trop occupés à construire des hôpitaux militaires de campagne, l’armée alsacienne n’a pu réagir face aux manœuvres de l’envahisseur.

Confinés chez eux, de nombreux alsaciens n’ont pas remarqué la présence de l’armée ennemie.

Afin de se prémunir d’éventuels mouvements de résistance, Le commandant suprême de la Corée a d’ores et déjà instauré un couvre-feu sur toute la région. Mais là encore, personne ne s’en est rendu compte.

Les alsaciens seront-ils prêt à vénérer leur nouveau guide, l’homme à la coupe de cheveu la plus hideuse du monde après celle de Candeloro ? Rien n’est moins sûr ! Mais avec le confinement actuel, il peut encore se passer plusieurs semaines avant qu’ils ne remarquent le changement de régime.

Pour Kim Jong-Un, ça sera également un changement de régime. Les spécialités alsaciennes se substitueront aux mets coréens dans l’assiette du dictateur. Et quand on sait que le plat nord-coréen le plus succulent est une sorte de préparation à base de chou que même des yéménites ne mangeraient pas, on devine que ca risque d’arrondir un peu la svelte silhouette du leader coréen.