Le foot a déjà repris dans de nombreux pays étrangers. Seul la France a clot la saison en cours, dans le seul et unique but de nuire au président Aulas, dont le club aurait pu réaliser un triplé historique, à savoir perdre dans la même saison le championnat, la coupe de France et la ligue des champions.

Mais les vrais amateurs de sport, ceux dont le point d’orgue de la semaine consiste à s’agglutiner dans les tribunes pour pouvoir hurler « oh hisse, enculé » ne sont pas conviés.

Les stades sonnent creux et les joueurs n’ont plus l’excuse de pouvoir dire qu’ils n’ont pas entendu les consignes de l’entraîneur.

Heureusement, les instance du foot ont su pallier aux inconvénients de la tribune vide en diffusant des bandes sonores de supporters pendant les matchs. Certains clubs vont même jusqu’à garnir les gradins avec des des pancartes à l’effigie des fans et affichant le même QI que le supporter qui a été reproduit.

Les organisateurs ont pensé à tout, puisque des chants homophobes et racistes ont été inclus dans les bandes sonores, pour reproduire l’ambiance d’un stade et la perfection et ne pas troubler les joueurs.