« Une étape supplémentaire vers l’autorisation de l’euthanasie »

C’est par ces mots que Jean-Claude Robert, président de l’association du Combat pour la Fin de Vie, termine son discours.

Suite aux drames qui frappent régulièrement les caricaturistes, l’Etat a décidé de se servir des intégristes islamistes afin de faire évoluer la loi sur la fin de vie.

« Il faut bien que ces cons servent à quelque-chose » commente Olivier Véran.

Désormais, les médecins, aidés par des journalistes de Charlie Hebdo, vont donner des cours de dessin de presse aux malades en fin de vie.

Charlie Hebdo s’engage à communiquer régulièrement les numéros de chambres des nouveaux petits dessinateur.

Une version junior sera aussi proposée pour apprendre aux jeunes enfants en phase terminale à dessiner Mahomet en forme de patate.