Acceptant sa défaite aux présidentielles américaines, se résignant à ne plus tenter de recours juridique pour retarder l’inévitable, le président Trump rebondit et désire conquérir un autre pays sur lequel il avait déjà des vues. Il a donc décidé de devenir le président du Groenland.

Ce pays est un vrai paradis pour le futur ex-président des USA le plus con qu’on ait jamais vu. Selon les renseignements de l’AFP, l’agence Fake News, aucun mexicain n’a jamais essayé de gagner ce pays, et ce malgré l’absence de mur censé annihiler toutes les velléités migratrices de ces feignasses en sombrero.

De plus, le pays est une réserve de pétrole non négligeable pour un industriel du métier comme Trump. La pays est administrativement facile à conquérir , les quelques ploucs qui peuplent ce pays sont facilement amadouables avec quelques verroteries sans valeurs. Et même si la densité de population est faible, il doit bien y avoir quelques « chattes » à prendre.

Le président a déjà ordonné la construction d’une réplique de sa tour de New York en blocs de glaces et compte rapidement habiter le Trump-Igloo.

Make Pingouins great again!