Plus le temps passe et plus le virus se révèle aux yeux des chercheurs et des malades.

Un nouveau symptôme plus inquiétant commence à être identifié : une diarrhée aiguë couplée à une agressivité intense pousse les malades à defequer sur les passants.