Avec le confinement qui se prolonge, la nature reprend ses droits. De nombreuses personnes témoigne avoir aperçu des animaux sauvages aux porte des grandes villes et jusque sur les avenues désertées par les humains.

Mais on était loin d’imaginer que l’on puisse également observer à l’œil nu, des animaux tellement rare que les esprits forts doutent de son existence. Je parle bien sûr du darou, l’animal des montagnes également appelé dahu dans d’autres régions de France.

Germaine Embato, une femme vivant près du centre de Gérardmer a affirmé avoir observé depuis son balcon, un darou qui gambadait dans sa rue.

L’animal observé avait les deux pattes droites plus courte, ce qui nous permet de conclure qu’il s’agit d’un darou de versant gauche de montagne, comme tout vosgien le sait.

Elle a même tenter de photographier l’animal avec son téléphone portable. La photo n’est pas bonne, mais on peut y voir, non pas le bonheur en personne et la douceur d’un soir, mais bel et bien un darou. Nul doute n’est permis quant à l’identification de la bête et ce, malgré un cliché flou.

Seuls les incrédules mettront en doute l’authenticité de cette photo. Les rageux et les incrédules diront photoshop !