« L’hypertrichose n’est pas rigolote ».

C’est le message que certains malades veulent faire passer.

Ces personnes se sentent stigmatisée chaque année lors des commémorations du 11 Novembre.

Elles veulent être simplement appelée : Loup-garou.