Le dernier fils de Donald a fait son entrée dans la 9ième classe, l’équivalent de la seconde en France. En septembre a lieu l’élection du délégué de classe que l’on apelle dans ce pays comme par hasard le « class président », le président de classe.

Bien entendu, Barron veut faire honneur à son futur ex-président de père et s’est présenté à l’élection. Comme vous le savez, le décompte des bulletins dure plus longtemps aux États-Unis, car beaucoup d’élèves votent par correspondance. De plus, on recompte les bulletins à la main dés que la moindre erreur est détectée.

Les résultats ont donc été dévoilé ce matin, et le petit Barron ne récolte que 48% des suffrages, son seul adversaire remporte l’élection avec 52%. Mais Barron conteste cette victoire et dénonce une fraude massive. Selon lui, le postier est le père de la copine de son adversaire, et il a changé quelques votes par correspondance avant de délivrer le courrier au portier du lycée. Il prétend qu’il a gagné ce scrutin et entend bien être présent au prochain conseil de classe et tenir son rôle de délégué.

L’affaire est loin d’être finie, et il faudra attendre encore 6 mois, le temps de recompter les 28 bulletins de votes, pour savoir qui est vraiment le vainqueur!