La girouette la plus célèbre de France vient de faire un nouveau revirement. Après avoir répété à plusieurs reprises avoir remis une valise pleine d’argent à Nicolas Sarkozy de la part de Kadhafi, l’homme d’affaire, qui ne s’embarrasse ni de scrupules, ni de dignité, affirme maintenant le contraire. Il sera difficile de trouver la vérité dans cette affaire et de déterminer si Paul Bismuth est coupable ou complètement innocent, mais c’est peut-être le prix à payer quand on fait appel à des sous-merdes pour traiter des affaires internationalises.

Nous attendons avec impatience le prochain démenti du désaveu qui viendra contredire le revirement de la volte-face de celui qui nous prend vraiment pour des cons.

Dans la prochaine version de sa nouvelle fausse déclaration, il est capable de nous annoncer que la valise qu’il n’a pas reçue de Kadhafi ne contenait pas d’argent, mais que Carlos Ghosn y était caché! (merci Michel M.)